LES BIENFAITS DU SPORT EN ENTREPRISE

LES BIENFAITS DU SPORT EN ENTREPRISE

Le sport permet d’améliorer la forme physique, de diminuer le stress ou de prévenir les troubles musculo squelettiques (TMS). Cependant, seulement 5% des adultes font suffisamment de sport pour préserver leur santé. Ce manque d’activités sportives impacte directement les entreprises car les TMS constituent plus de 87% des maladies professionnelles en France, provoquant de l’absentéisme. La sédentarité en est la principale cause car un adulte passe en moyenne 12 heures assis les jours travaillés.

Depuis 2021, le ministère chargé des Sports s’est fixé comme objectif prioritaire le développement de la pratique d’une activité physique et sportive par tous et pour tous, à l’école et en milieu professionnel.
Aujourd’hui, seules 18 % des entreprises proposent une initiative sportive tandis que 93% des salariés estiment que l’implication des entreprises sur le sujet est “une bonne chose”. L’approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris est alors une opportunité de répondre aux besoins des salariés.
Le ministère des Sports a déjà établi ses intentions : augmenter le pourcentage d’organisations ayant mis en place des aménagements, passant ainsi de 13% à 24% d’ici la fin de l’année 2024.

Outre la santé, le sport au travail permet d’améliorer la productivité d’un salarié (passant de 6% à 9%), la concentration et la gestion du stress, mais également de limiter l’absentéisme. Il diminue les troubles de santé et renforce le lien social et la cohésion d’équipe. Les effets sont aussi mesurés sur l’ensemble des entreprises qui voient leur rentabilité augmenter de 14%.

  • Des cours collectifs, dispensés par un coach extérieur directement sur le lieu de travail.
  • Des séances de yoga à la pause déjeuner ou en fin de journée.
  • La mise à disposition d’équipements sportifs et/ou d’une salle de sport dans les locaux de l’entreprise.
  • L’organisation de compétitions internes ou interentreprises (tournois de foot, course à pied…).
  • L’inscription collective à des manifestations sportives (courses et marathons).
  • Une contribution financière de l’employeur incluant le remboursement partiel des abonnements sportifs et l’accès à des tarifs préférentiels.

Le développement du sport en entreprise permet aussi une meilleure conciliation des temps de vie : le salarié, qui n’a pas toujours la possibilité de faire du sport le soir, peut pratiquer une activité sportive en journée, directement sur son lieu de travail ou à proximité.

La CFTC reconnaît l’importance du sport en entreprise pour le bien-être des travailleurs. En encourageant la pratique d’activités physiques au sein des entreprises, cela contribue à améliorer la santé et le moral des salariés. Cependant, il est essentiel que ces initiatives soient mises en place de manière inclusive et équitable, en prenant en compte les besoins et les capacités de chacun.